Volcan Kawah Ijen – Java

kawah ijen

Ascension du volcan Kawah Ijen sur l’ile de Java

Après avoir gravi le Mont Bromo, nous n’avions qu’une envie : découvrir d’autres volcans ! Ça tombe bien, le volcan Kawah Ijen se trouve sur notre route pour regagner l’extrême Est de Java.

Le Kawah Ijen est un incontournable lors d’un road trip sur Java. Parfois, certains profitent même d’être dans le Nord-Ouest de Bali pour faire l’excursion sur 2 jours. L’excursion n’est pas de tout repos, pas besoin d’équipement spécifique, mais il faut tout de même être en bonne forme. Après 1h30 de grimpette (bien raide), on parvient enfin au sommet ! Et on découvre alors son magnifique lac bleu turquoise. On peut également observer les mineurs qui remontent les blocs de souffre : impressionnant !

lac bleu kawah ijen

kawah ijen

 

Kawah Ijen : Découverte au lever du soleil ou pas ? Notre avis !

La plupart des agences vous proposeront l’excursion du Kawah Ijen très tôt le matin pour y voir le lever du soleil. Nous concernant, ayant déjà fait plusieurs excursions à Java au lever du soleil ces derniers jours, nous décidons de dire « stop ». Nous prenons donc la décision de monter le Kawah Ijen quelques heures plus tard. Et avec le recul, nous pensons avoir fait le bon choix 🙂

L’intérêt principal de monter au Kawah Ijen dans la nuit, c’est de voir les fameuses flammes bleues dans le cratère. Après quelques recherches sur internet, nous avons estimé que ce n’était pas indispensable pour nous. Nous avons croisés certains touristes les ayant vues : selon eux c’était très beau… mais pas si simple que ça à apercevoir (car il y a énormément de monde !).

En effet, si vous montez au Kawah Ijen de nuit, l’ascension risque d’être bien plus difficile que de jour. La montée se fait sur des chemins assez glissants et très raides ! L’ayant fait de jour, avec aucun touriste autour de nous… ce n’était déjà pas facile ! Alors, le faire de nuit à la lueur de la lampe torche, avec des centaines de touristes autour de vous… non merci 🙂

 

Ascension du Kawah Ijen : Let’s go !

Vous l’avez donc compris, nous sommes montés au Kawah Ijen dans la matinée. L’ascension débute vers 7h du matin (c’est un peu tôt quand même ^^). Pendant qu’on commence la randonnée, tous les autres touristes sont déjà de retour. Nous sommes donc les seuls à monter 🙂

Le début du chemin est relativement plat. Puis ça se corse assez vite : le chemin devient très raide ! On est loin d’une petite balade de santé. Mais avec un peu de patience et de nombreuses pauses, on y arrive 😉 Pour schématiser, les 2 premiers tiers ça grimpe. Puis lorsque le chemin redevient plus ou moins plat, vous entamez donc le dernier tiers du trajet. Le sommet du Kawah Ijen est donc bientôt là ! Courage !

Nous avons mis 1h45 pour la montée. Quasi le même temps pour la descente car en effet, ça gliiiiisse beaucoup, donc il faut y aller dou-ce-ment ! Et préparez-vous à compter les points… Qui tombera sur les fesses le plus souvent ? ^^

volcan

paysage java

Il existe cependant une option pour les moins « courageux ». Des indonésiens ont mis en place un business de petites carrioles pour monter les touristes au sommet. Déjà que l’ascension est difficile à pied, personnellement, nous ne voulions absolument pas « cautionner » cela. En effet, à la force de leurs bras, ils « poussent » les touristes dans les chemins poussiéreux et raides… Non, non, non ! Très peu pour nous. Et puis, vous serez bien plus fiers d’y être arrivé « tout seul », croyez-nous 😉

 

Au sommet du volcan !

La dernière ligne droite pour arriver au volcan se fait sur un chemin plat, où on peut apercevoir au loin, le point de départ de la randonnée. Le paysage est magnifique !

Puis, nous y sommes : au sommet du Kawah Ijen. La récompense ? Nous sommes absolument seuls pour en profiter : et ça on adore ! On peut donc profiter tranquillement du paysage. Au fond du cratère, on découvre le beau lac bleu qui fait toute la beauté des lieux. Et ce gros nuage blanc qui s’échappe des entrailles du volcan. L’endroit est saisissant.

Lorsqu’on s’avance en direction du cratère (pas trop quand même, seulement jusqu’au bout du sentier, où d’énormes panneaux vous déconseillent fortement d’aller plus loin), on aperçoit les mineurs en plein travail. Eux, descendent dans le volcan pour aller récupérer du souffre. Tout se fait à la force des bras : le travail doit être épuisant ! Et quand on sait qu’ils n’aurons que quelques euros en échange de ce travail, ça nous fait énormément de peine pour eux. Quel métier difficile… On se sent presque mal à l’aise de venir ici en tant que touriste… sur leur lieu de travail. Mais cela fait réfléchir sur sa situation et permet de nous rendre compte que nous sommes bien chanceux !

kawah ijen volcan

kawah ijen

mineur souffre kawah ijen

souffre

 

Est-ce une excursion dangereuse ?

Certains peuvent se poser la question… comme je me la suis posée avant de monter au sommet de Kawah Ijen. Ce n’est absolument pas dangereux si vous suivez quelques règles de bon-sens ! Le seul endroit « sensible », c’est au sommet et surtout dans le cratère : là où se trouvent les fumées toxiques.

Nos conseils : éviter de rester trop longtemps dans les fumées. Emmenez avec vous au moins un foulard pour vous protéger le visage. Certains touristes avaient des masques à gaz : là, ça me semble un peu extrême par contre.

Sachez qu’il est interdit de descendre dans la cratère ! Il y a déjà eu des accidents dans le passé… donc ne risquez pas votre vie inutilement ! Le paysage est suffisamment beau en dehors du cratère : il n’est donc pas nécessaire de s’y aventurer 😉

 

Combien coûte l’excursion du Kawah Ijen ?

Nous avons fait l’ascension du Kawah Ijen en solo, sans guide. Il suffit donc tout simplement de se présenter à l’entrée du site pour prendre son billet. Cela nous a coûté  100.000 roupies indonésiennes par personne (soit 6€).

 

Où dormir à côté du Kawah Ijen ?

Nous avons opté pour un hôtel à une demi-heure de route du Kawah Ijen : Le Kampoeng Joglo Ijen. L’hôtel est au milieu des rizières et possède une immense piscine ! La chambre que nous avions louée était elle aussi immense (peut-être un peu trop d’ailleurs ahah).

Pour réserver une chambre c’est par >>ici<< et pour trouver un autre hôtel proche du Kawah Ijen, rdv par >>là<<.

 

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter, Facebook, Youtube, Pinterest et Instagram. On vous y attend pour découvrir le Kawah Ijen et d’autres destinations ! A tout de suite…

Vous avez aimé ? notez !
[Total: 2 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.