Londres le temps d’un week-end !

londres

Londres le temps d’un week-end !

Londres. Capitale du Royaume-Uni, connue pour son excentricité. A 2h de vol de Bordeaux et 2h de train de Paris, il est facile d’y passer un week-end. Par contre, n’espérez pas y voir tout en si peu de temps. Ou préparez-vous à un marathon touristique et emportez vos plus belles baskets ! Nous avions déjà visité Londres il y a quelques années, mais chacun de notre côté. Il était temps d’y aller ensemble, pour y créer des souvenirs en commun ! Plus une minute à perdre, c’est parti pour un week-end à Londres en amoureux. Départ prévu à 22h un vendredi soir. 2h de vol plus tard et 1h de décalage, nous voilà sur le sol anglais à 23h. Cool, on a aussi voyagé dans le temps ! Vu notre arrivée tardive, nous avons pris un hôtel à 2 pas (et quand on dit 2 pas, c’est vraiment 2 pas) du hall de l’aéroport de Londres Stansted. Parfait, on va pouvoir se reposer avant d’entamer notre marathon de Londres.

londres

Après une bonne nuit de sommeil, on enfile nos pulls, manteaux et baskets et on part affronter le froid londonien ! Oui, en mars, il fait entre 5 et 10°C ! Le bonnet est un allié de taille dans ce voyage anglais ! On embarque dans le Stansted Express et on rallie Londres en 45 min. Notre première découverte de la ville se fait par la gare de Liverpool et par le quartier de la City. Notre hôtel est à 10 min de là. On déambule entre les immenses buildings et les petits monuments d’un autre temps. Assez paradoxal ! Au détour d’une rue, on arrive à notre hôtel : The Chamberlain. On dépose aussitôt nos affaires et on part explorer la ville !

londres

londres

londres

londres

Notre première étape : Camden Town ! Cet immense marché de fringues et junk-food au nord de Londres. Dès la sortie du métro, on se retrouve au cœur de l’animation. La rue principale est bordée de nombreuses boutiques toutes plus originales les unes que les autres ! Une boutique de chaussures ? On retrouve une immense converse sur la façade ! Plus loin, une boutique de babioles indiennes : la devanture est surplombée d’un énorme éléphant bariolé. On avance de surprises en surprises. On découvre aussi une boutique des plus surprenantes : le Cyberdog. Une espèce de magasin-boite de nuit. Les vendeurs ont tous des looks incroyables, tout droit sorti des discothèques les plus branchées. La musique est poussée à son maximum et les spot-lights remuent dans tous les sens. Même si on n’achète rien, le spectacle en vaut le détour !

londres

londres

londres

londres

londres

Après les excentricités vestimentaires, partons en direction des food-stands : toutes les cuisines du monde se sont données rendez-vous ici : italiennes, chinoises, thailandaises, américaines, etc… Vous trouverez forcément votre bonheur (si vous n’avez pas peur de prendre 3kg en 2min).

londres

A l’extrémité du quartier, on découvre un canal très tranquille qui mène jusqu’à Little Venice. Apparemment, des navettes font le trajet entre les 2 points. Mais aucune trace d’elles… nous avons donc opté pour la version “piéton” et nous sommes lancés dans une balade le long du canal. Le lieu est assez tranquille et tranche radicalement avec l’effervescence de Camden Town. La balade jusqu’à Little Venice est assez longue. Nous avons donc bifurqué à mi-chemin vers le Regent’s park, un des nombreux parcs de Londres.

londres

londres

Après notre longue balade loin de l’agitation urbaine, nous voici de retour dans le centre de Londres : dans le quartier de Westminster. Le quartier touristique par excellence de Londres. C’est ici que se concentrent les monuments emblématiques de la ville : Big Ben, Houses of Parlement, Westminster Abbey et le London Eye. Nous n’y avons fait qu’un passage éclair.

londres

londres

londres

Non loin de Westminster, en remontant par St James’s Park, on découvre le célèbre quartier de Piccadilly et ses immenses écrans publicitaires ! Le quartier est très animé et de nombreuses boutiques ont élu domicile ici. Dont un magasin bien spécial : le MM’S word ! Une immense structure, sur 4 étages, dédiée aux friandises !! Par chance, la queue à la caisse est interminable, ce qui nous évitera de nous ruiner en achats compulsifs totalement inutiles !! Ah ah ! En s’éloignant un peu, on tombe sur le plus vieux quartier chinois d’Europe. On a la sensation d’avoir changé de continents en à peine quelques secondes !

londres

londres

londres

londres

londres

Notre 2ème journée commence par la découverte des quartiers de Notting Hill et de Portobello Road. Ces 2 quartiers sont côte à côte. On ne sait pas réellement quand on passe de l’un à l’autre. Mais ce qui est sûr, c’est que cet endroit est adorable ! On est loin de l’effervescence de la ville, dans un quartier tout mignon et plein de charme. On retrouve les maisons anglaises typiques avec leurs façades parfois colorées : bleu, rose, jaune. So cute ! On trouve une petite rue commerçante bordée de boutiques authentiques. C’est vraiment le quartier coup de coeur de ce week-end à Londres : à ne rater sous aucun prétexte !!

londres

londres

londres

londres

londres

londres

En quittant ces 2 charmants quartiers, on tombe, au sud, sur un immense parc : Kensignton Park accolé à Hyde Park. On en profite pour se balader parmi les londoniens en pleine sortie dominicale. Mi-mars, l’endroit est tout de même un peu tristoune : les arbres n’ont pas de feuilles et le ciel est bien gris. Mais la balade est tout de même agréable, si on est bien couvert. On rencontre des cygnes, des pigeons, des mouettes, des hérons et des écureuils !!! Ouiii, des écureuils tout mignons et pas craintifs pour un sou ! Ils viennent chercher la nourriture dans nos mains. L’attraction number one des lieux ! Si vous voyez un attroupement de touristes, il y a forcément un écureuil dans le coin 😉

londres

londres

londres

londres

Une fois notre balade terminée, nous nous dirigeons vers Harrods, les Galeries Lafayettes anglaises. Une institutions ici ! Le bâtiment est très imposant. Une fois à l’intérieur, la décoration n’est que luxe et beauté ! Il est fort possible que 90% des clients ne soient en réalité que des touristes venus rêver un peu le temps de quelques minutes ! L’endroit est vraiment splendides ! Dorures, détails minutieux, miroirs, magnifique !

londres

londres

Passage éclair à Buckingham Palace. Pour info, on peut voir la relève de la garde tous les jours à 11H30. Nous n’y avons pas assisté lors de ce week-end. Mais nous l’avions déjà vu lors de précédents voyages. C’est à voir, mais sachez qu’il vous faudra arriver tôt pour être bien placé et voir quelque chose… La suite du programme, mini-balade dans St James’s Park en direction de Trafalgar Square : Grande place où tout le monde se donne rendez-vous. La National Gallery se trouve ici.

londres

londres

londres

londres

Direction le métro pour filer dans l’hypercentre : sur Oxford Circus. Le quartier des 1001 boutiques. On passe assez vite (le shopping n’est pas notre priorité) et on accède ensuite à Soho. Par chance, un petit rayon de soleil vient nous caresser le visage. On en profite pour se poser quelques minutes dans Soho Square. Le soleil est tellement rare ce week-end qu’il faut savoir en profiter lorsqu’il pointe le bout de son nez ! Une fois les nuages de retour, on continue notre balade en direction de Covent Garden. Covent Garden est un ancien marché couvert réhabilité. Boutiques et restaurants se sont installés dans les lieux. L’endroit est charmant !

londres

londres

londres

londres

londres

La dernière étape de notre voyage à Londres se fait par le Tower Bridge, de nuit ! A deux pas de notre hôtel. On en profite pour passer sur l’autre rive et continuer notre promenade nocturne jusqu’au London Bridge. Bye Bye Londres !

londres

 

Notre week-end à Londres fut assez intense. On a optimisé chaque instant pour voir un maximum de choses. D’un côté, c’est chouette, on a eu un vaste aperçu de la ville. Par contre, ça donne un week-end assez épuisant ! Donc à vous de choisir le programme qui vous correspond. L’idéal, selon nous, serait de profiter de Londres plus longtemps et de prendre son temps pour découvrir chaque quartier. Certes, il faut prévoir le budget en conséquence !!

Londres a pour réputation de coûter chère ! On voudrait tout de même vous rassurer sur ce point : oui, l’hébergement coûte cher. Mais ensuite, grâce aux compagnies low cost, vous pouvez trouver des vols peu chers (par exemple : des vols Bordeaux > Londres à 40€ AR existent !). Côté nourriture, des petites chaines comme EAT ou PRET A MANGER permettent de manger sur le pouce et pour pas cher. Très pratique. Autre grosse dépense le métro : là, soit vous payez, soit vous marchez 😉 Il existe des billets à la journée assez rentables (beaucoup plus intéressants que la OYSTER Card). Beaucoup de musées sont gratuits et une grande partie des attractions sont en extérieur, donc gratuites !

Malheureusement, Londres est une ville peu ensoleillée voire très pluvieuse. Il parait qu’il y pleut un jour sur deux ! On a dû avoir de la chance, pas une goutte de pluie le temps de notre voyage. Mais un ciel bien gris ! Pour compenser le mauvais temps, les Anglais sont des gens adorables ! Plus d’une fois, certains d’entre eux sont venus discuter avec nous 😉 Maintenant, c’est à vous de découvrir Londres et vous faire votre opinion ! Have a good trip ! 🙂

 

Où dormir à Londres ?

Nous avons dormi dans 2 hôtels différents à Londres. Le 1er, à proximité de l’aéroport. En effet, nous arrivions à un horaire très tardif, donc nous avons préféré dormir sur place. Nous avons donc opté pour l’hôtel Radisson Stansted à 2 minutes à pied du terminal. Très pratique ! Vous pouvez réserver une chambre >>ici<<. Et pour le reste du séjour, nous avons dormi dans un hôtel très british, The Chamberlain, en plein cœur de la City. Pour réserver, c’est par >>là<< !

 

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter, Facebook, Pinterest et Instagram. On vous y attend pour découvrir d’autres destinations ! A tout de suite…

 

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? notez !
[Total: 4 Average: 4.8]

8 réflexions sur « Londres le temps d’un week-end ! »

  1. Je t’assure il fait beau à Londres aussi. En 2010 quand j’y vivais j’ai eu un très bel automne (et après un super hiver enneigé haha).
    Cette ville est dingue, on ne s’en lasse jamais ! Elle me manque, tous les jours

  2. J’ai du avoir de la chance car j’y suis allée en septembre dernier et il a fait un super temps ! On a juste eu 15 min de petite pluie.
    Je suis d’accord qu’il faudrait rester plus longtemps à Londres car ça passe super vite 2/3 jours et on marche beaucoup. Enfin on peut toujours y retourner pour revoir certains quartiers et en explorer d’autres… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *