Celestun – Mexique

celestun mexique

Celestun : Rendez vous avec les flamants roses !

Direction le petit village de pêcheurs : Celestun ! Cet endroit est connu pour ses nombreux flamants roses. Ces oiseaux profitent de la quiétude des lieux pour vivre tranquillement. Ils y sont présents toute l’année. Peu nombreux en juillet et août : ils partent en direction de Rio Lagartos.

Celestun se trouve à 1h de voiture de Mérida. Pour augmenter vos chances d’apercevoir les flamants roses, il est recommandé d’arriver tôt. C’est le matin qu’ils se nourrissent et sont donc les plus nombreux. Lors de notre passage à Celestun, nous étions en plein mois de juillet. Nous avons tout de même tenté notre chance. Comme on s’y attendait, il y avait peu de flamants roses. Une cinquantaine. Mais rien que de les apercevoir, ce fut magique.

Arrivés à Celestun, en même temps qu’un couple de Mexicain ; nous avons donc partagé un bateau avec eux. Un jeune garçon de 15 ans nous a servi de guide. En 10 minutes de bateau, nous apercevons déjà les flamants roses. 2 groupes distinctes. Malheureusement, le bruit de notre bateau en a fait fuir un. Par chance, le second n’a pas bougé ! Ils étaient pourtant tout proche. Notre jeune guide éteint donc les moteurs et nous avançant petit à petit, à la rame. Mais pas trop prêt ! Il y a une distance de sécurité à respecter. Il ne faut pas déranger ces beaux oiseaux roses. Nous voilà donc, seuls, à une centaine de mètres des flamants roses. Ils sont si calmes, si majestueux. Un spectacle très reposant. Voir ces flamants roses, là, devant nous, en totale liberté, fût un moment particulier. Nous qui ne connaissions que les flamants roses au zoo… ce fut un moment magique, hors du temps.

Celestun

Celestun

Celestun  Celestun

Au bout d’une demi heure d’observation silencieuse, le bateau repart. Nous nous engouffrons dans la mangrove. Assez impressionnant. On aperçoit d’énormes termitières sur les branches. Un peu flippant ! Une fois ressorti de la forêt aquatique, petit arrêt dans un joli lieu inattendu ! Une sorte de forêt autour d’une eau limpide et bleu turquoise. Bluffant ! Les mots nous manquent pour décrire cette endroit. Les photos parleront pour nous.

Celestun

Celestun

Celestun

Celestun

Celestun

Celestun

Une fois de retour sur la terre ferme, nous profitons du reste de la journée pour aller à la plage. Elle n’est pas aussi belle que du côté de Holbox. Mais ça fera l’affaire, on ne va pas faire les difficiles. Il fait tellement chaud, qu’on ne réfléchit pas très longtemps avant de se jeter à l’eau. La plage est déserte !

Celestun

 

Comment accéder à l’embarcadère ?

Lorsque vous arrivez à Celestun, depuis Mérida, vous traversez un pont. L’embarcadère se trouve immédiatement à gauche, à la sortie du pont. Son nom est « Turistico Celestun« . Vous pouvez vous garer juste devant l’embarcadère. Plusieurs personnes vous y attendent pour faire la balade.

2ème option, aller directement sur la plage, de l’autre côté du village. Des bateaux attendent le touriste en quête du flamant rose. Par contre, le temps pour regagner les flamants roses doit être assez long. Car il faut faire un énorme détour. Nous ne recommandons pas forcément cette option.

 

Quels sont les tarifs ?

En fonction du circuit que vous choisissez, le prix peut varier. Nous avons choisi le circuit de base : observation des flamants roses + balade dans la mangrove + arrêt baignade. Il faut savoir que le prix est « au bateau ». Si vous êtes tout seul dans un bateau, vous payez le prix fort. Si vous êtes 2, vous divisez le prix, etc… Chaque bateau a une capacité de 8 à 10 personnes. Nous avons payé le bateau 1400 pesos.

 

celestun

 

Vous pouvez également nous suivre sur Twitter, Facebook, Youtube, Pinterest et Instagram. On vous y attend pour découvrir Celestun et d’autres destinations ! A tout de suite…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ? notez !
[Total: 5 Average: 4.8]
3 réflexions sur « Celestun – Mexique »
  1. Nous avons visité Celestun en juillet 2014, lors d’une étape de 3 jours à Merida. Nous avons bien apprécié la partie à l’intérieur de la mangrove (silence impressionnant dès que l’on y pénètre, alors que le bruit des oiseaux est très présent en-dehors), avec baignade près de la source d’eau douce, mais avons effectivement été un peu déçus par le nombre réduit de flamants rose en cette saison. Nous en avons vu tout autant et d’aussi près à Isla Holbox quelques jours après. Quant à la plage, il faisait une telle chaleur vers midi que nous n’y nous sommes même pas restés de peur d’attraper une insolation. Etant donné que c’est quand-même loin de Merida, je ne conseillerais pas forcément cette visite lorsqu’on reste peu de temps dans la région, sachant qu’il y a plein de sites mayas et de cenote à voir sur la Ruta Puuc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.